Billes de verre N-F

 

Bille de Verre : La bille de verre parfois improprement incluse dans la gamme des abrasif vous donnera satisfaction si vous souhaiter donner à vos supports une surface mat & satinée mais également dans le cadre d’un nettoyage.

En effet, la bille de verre est un produit de forme sphérique. Employé dans un système de microbillage adéquat et de préférence en recyclage automatique ne travaille pas par abrasion mais par martèlement.

On parle alors de shot-peening ou de travaux de précontrainte. Ce produit aux qualités exceptionnelles se décline en plusieurs granulométries pour répondre à l’ensemble des besoins des utilisateurs.

 

 

I. Déscription II. Les avantages des billes de verre III. Principales applications IV. Précontrainte V. Mise en oeuvre V. Caractéristiques VI. Granulométries VII. Condition emballage & Expédition

Billes obtenues par fusion de verre, dans un four de sphérulisation, suivie d’un traitement de surface.

Elles se présentent sous forme d’une poudre blanche et brillante qui coule à travers les doigts avec une grande douceur.

- Conformité avec le Décret 69-558 du 6 Juin 1969 sur l’interdiction de la silice libre ;
- Grande propreté - peu d’inclusions - poussière faible ;
- Absence de contaminants ;
- Inertie chimique - insolubilité dans l’eau ou l’huile ;
- Une action modérée qui en fait un agent idéal pour les finitions, les nettoyages et travaux délicats en général.
- Ebavurage de pièces métalliques ou plastiques, d’éléments fragiles en électronique ;
- Préparation de surfaces avant peinture ou protections diverses - satinage d’aluminium - Travaux sur        acier inox ;
- Finition de pièces, outillage, cordons de soudure, avec préservation des dimensions - satinage (mat ou brillant) - finition décorative ;
- Traitement anti-éblouissant.
- Nettoyage des pièces et matières les plus variées : outils de coupe - moules, organes de moteurs,            turbines - pompes - compresseurs - contacts électriques - rouleaux imprimeurs, matériel alimentaire, cuves - conduites - réservoirs ;
- Elimination des films d’oxydes - des tartres - bleuissements - traces après brasures et traitements thermiques - des vernis sur circuits imprimés ;
- Décontamination nucléaire.

(SHOTPEENING)

- Martelage pour augmenter la résistance des métaux à la fatigue, éliminer les fissures et tensions superficielles, homogénéiser les structures et améliorer la tenue à la corrosion. (Aubes de turbines , pièces de l’aéronautique et de l’espace, engrenages, pièces automobiles, de la Marine, etc)

Les billes de verre doivent évidemment être employées dans des installations étanches bénéficiant de systèmes de récupération et ventilation où les pertes seront pratiquement nulles et la manutention réduite.

Le réglage de ces machines et les méthodes de régénération du mélange opératoire auront une influence déterminante sur les consommations. La fréquence de régénération, par recharge compensant le poids d’abrasif usé, se détermine en fonction des états de surface à maintenir.

Il est possible de procéder à sec selon le système classique de projection à l’air comprimé, ou par voie humide avec projection conjointe d’eau. Celle-ci peut s’avérer intéressante pour les pièces fragiles et supprimer les émissions de poussières des calibres très fins.

Les pressions d’utilisation des billes de verre sont généralement de 2 à 2,5 bars avec l’angle d’attaque habituel d’environ 45 °.

L’Inventaire Européen des substances chimiques commercialisées référence la bille de verre sous les Numéros EINECS : 266-046-0
                                       CAS : 65997-17-3

La bille de verre est une substance exemptée de l’enregistrement R.E.A.C.H
(cf Annexe V - Exemptions de l’obligation d’enregistrement en conformité avec l’Article 2 (7) (b) – point 11.)

 

Dureté : …………......….....………………........... Mohs 6 ………… Rockwell : …. 45/50 HRC

Densité moyenne apparente : …….....… 1,38 à 1,67 selon granulométrie

Densité réelle : ………….....…….....….......….. 2.40/2.50

Analyse chimique : …  en % sous forme d’oxydes

Silicium …………....….. 72 ……. Si02

Calcium ………….....…. 6 ……. Ca0    

Sodium ………….....… 15 ……. Na20    

Aluminium ………....… 2,2 ….. Al203

Ferrique ………….....…… 0,2 max. Fe203

Manganèse ………......… 4 …….. Mn0   

Silice libre quartz < 1

Cristobalite absente

Tridymite absente

Antimoine – Plomb – Cadmium – Etain – Arsenic – Béryllium – Cobalt – Nickel tous inférieurs à 0,01-
Chromate < 0,001

 

Il existe différentes qualités de billes de verre :

1) L’INDUSTRIELLE  (sodo-calcique standard)
2) La bille de précontrainte plus dure
3) Les billes de charge pour résines thermodurcissables à incorporer dans des plastiques que l’on peut chauffer et refondre plusieurs fois
Les billes de charge pour résines thermoplastiques dures ; fondues une fois pour toutes.
Vaste domaine d’applications notamment en carrosseries, sanitaires, électro-ménager, etc..
Nous consulter pour ces applications spécifiques.

SEMANAZ-Tableau-Granulométrie_billes_de_verre 1° EMBALLAGE. - En sacs papier (2 feuilles + polyéthylène inséré) de 25 KG sur palette houssée de 1 T.  
    
2° STOCKAGE A stocker dans un endroit sec et tempéré pour éviter la formation de mottes.
                                                    
3° DEPART - Notre usine de Bonneuil-sur-Marne (94).
 

 

 

Nos notices ont pour objet de fournir les renseignements essentiels sur nos produits pour les usages énumérés.

Les dits produits ne sauraient être utilisés à d’autres fins sans consultation écrite auprès de nos Services.

Il est également recommandé de nous interroger pour tout mélange, recherche de réaction et caractéristiques non expressément stipulées sur nos documents.

 

Nos équipes sont à votre disposition pour répondre à vos différents besoins…

Par téléphone 01 43 39 52 00

ou en remplissant le formulaire cliquez ici